Devenez franchisé

ACTUALITÉS ECOLAVE

Vendredi 19 Octobre 2018
Nettoyage voiture Voiron

Ecolave s'installe à Voiron (38)
Passer du salariat au sein d'une entreprise de plus de 30 00 personnes à l'entreprenariat, c'est le pari que s'est lancé Arnaud Nivollet. A 33 ans, il souhaite travailler dans le monde automobile et s'installer à son compte. C'est sur la zone de Voiron que ce natif de l'Isère ouvre sa première agence de nettoyage et de préparation esthétique de véhicules, à destination des professionnels et des particuliers, sous l'enseigne Ecolave.

D'ERDF à la franchise
Après plusieurs années en tant que technicien bureau d'études électricité, Arnaud Nivollet entre en 2012 chez ERDF comme technicien clientèle. Au bout de quelques années, il se voit confier la mission de piloter les tournées commerciales des agents sur le terrain. C'est en 2017 qu'il commence à réfléchir à l'entreprenariat. Attiré par le monde de l'automobile, il ne dispose cependant d'aucun diplôme dans ce domaine. Il entend alors parler de l'enseigne Ecolave, qui vient d'être récompensée par un trophée « Meilleure enseigne 2018 », largement médiatisé.

Le concept est novateur et la formation au métier est assurée par la franchise. Le dispositif de congé pour création d'entreprise proposé par son employeur achève de convaincre Arnaud : c'est le moment de se lancer ! «Mes premiers contacts avec l'enseigne se sont avérés très positifs » explique-t-il. « Le processus de recrutement est fluide et réactif, ainsi que l'accompagnement tout au long du projet. ».

Une formation de qualité
Pour Arnaud, il s'agit d'apprendre un nouveau métier, même s'il peut s'appuyer sur son expérience pour tout le volet commercial de l'activité. « J'ai beaucoup apprécié la formation Ecolave : elle se déroule dans une ambiance à la fois sérieuse et conviviale, presque familiale. Le contenu est qualitatif, on acquiert le savoir-faire en conditions réelles » détaille Arnaud.

Des perspectives d'évolution
Arnaud ne s'en cache pas, il se définit comme un jeune homme « plutôt ambitieux ». Il se projette bien dans l'avenir avec une structure employant au moins un salarié et disposant d'un deuxième véhicule ou d'un centre fixe. Autre évolution envisagée : d'ici quelques années, Arnaud pourrait travailler au sein de la franchise, par exemple comme formateur. Chez Ecolave, il est vrai que les ponts entre franchisés et franchiseur sont nombreux : le réseau possède une culture collaborative depuis ses débuts. C'est l'une des forces de cette franchise en plein développement.

https://www.ecolave.fr/franchise/ecolave-voiron.html

Mentions légales © 2018 - Développement site internet Zeste d’Idées